Analyse de Match

Après avoir ouverts des comptes auprès de plusieurs bookmakers, à apprendre leurs règles et procédures et à analyser vos risques et votre profil de pari, il est temps de faire vos devoirs. Et nous sous-entendons par là:

  • Sélection des événements
  • Tri des bons paris
  • Tri des bonnes cotes
  • Préssentir les marchés
  • Rassembler des informations sur les parties adverses

Avec un certain nombre d’autres prises en considérations.

Suivre les prochaines étapes simples devrait vous faire sentir mieux sur votre chemin:

Étape 1 – Obtenez un aperçu:

Découvrez qui offre quoi. Ne faites pas confiance tout simplement à un nom et utilisez Internet pour visiter les sites des bookmakers et pressentez ce qu’ils offrent. Utilisez un excellent service gratuit comme Betbrain qui compare les cotes de la plupart des bookmakers.

Étape 2: offres d’études:

Avant de faire une sélection sur l’événement pour parier, il est important de parcourir la variété des options données. Si vous êtes à jour sur un événement spécifique ou un sport spécifique, vous pouvez reconnaître presque automatiquement, une bonne opportunité. À ce moment-là, vous n’aurez pas à effectuer une analyse approfondie pour prendre une décision sur le fait de placer ou non un pari.

Cependant, si la variété offerte créée en vous la nécessité d’effectuer une analyse approfondie de chaque match, alors soit vous ne savez pas autant sur le sujet que vous le pensiez, ou la variété n’est pas assez large pour couvrir vos besoins.

Ne prêtez pas trop attention aux notes offertes à cette étape. Notez tout simplement les événements que vous pressentez « devoir » avoir un résultat certain.

Étape 3- La vraie conviction:

La plupart des parieurs font des paris sur un événement basé sur leur authentique conviction pour un résultat certain. C’est une bonne approche. D’abord, choisissez ce que vous croyez vraiment qui aura un résultat certain. Ensuite, vérifiez les cotes offertes. C’est aussi un fait que la plupart des parieurs aurait décidé de parier bien avant de voir les cotes. À ce moment-là, la décision finale est basée sur une combinaison de leurs convictions et de ce qu’ils peuvent en tirer profit.

Ce qui est important pour le moment, c’est de définir la “conviction”. Parfois, c’est juste une très forte intuition. D’autres fois, c’est une dérivation de l’étude des nombres. Et en d’autres occasions, cela résulte des circonstances entourant un certain événement comme la forme des adversaires, les listes des blessés, les absences dues aux sanctions et ainsi de suite.

Étape 4 – Analyse statistique:

Certes, l’étude des chiffres sur une confrontation est une étape importante. Qui a le plus marqué, qui a le plus concédé, qui est incohérent et qui est stable sont des points crucials à savoir. Cependant, et ceci doit être fortement souligné, l’analyse statistique ne devrait pas être le seul critère à utiliser lors du placement d’un pari. C’en est important en effet, mais toutefois de l’information supplémentaire. Il peut déséquilibrer si vous avez des doutes ou complétiez votre conviction existante. D’autres critères, abordés plus loin, devraient être également pris en considération.

Étape 5 – Critères pertinents:

a) Blessures

Les bookmakers présentent les cotes selon leur propre étude sur les circonstances d’un événement. Il n’est pas certain qu’ils connaissent toujours la situation des blessés d’une équipe ou d’un concurrent. Il arrive souvent que les joueurs se blessent pendant la phase d’échauffement, quelques minutes avant le début du match et après que les bookmakers aient verrouillé leurs cotes avant match. C’est l’une des rares choses qu’un parieur ait un avantage sur un bookmaker, ce n’est pas seulement judicieux, mais il est impératif de rester toujours informé sur le sujet.

Cependant, ce ne sont pas les blessures elles-mêmes qui comptent. Ce qui compte, c’est les circonstances d’une blessure. Et par blessure, nous n’entendons pas seulement un dommage physique. Nous entendons également la maladie, les épidémies, les intoxications alimentaires, les virus provocant des diarrhées et d’autres conditions du genre. Si vous rencontrez une telle situation et que l’événement de pari que vous avez choisi désigne une partie avec de minces chances, il vaut mieux faire un autre choix surtout si les joueurs impliqués sont très importants pour l’équipe.

b) Attributs de match

Le résultat d’un match dépend souvent sur soit:

  • une compétition internationale
  • une coupe locale
  • la ligue nationale
  • une scrimmage de pré-saison
  • une amicale de mi-saison
  • d’autres circonstances

Chacun des éléments ci-dessus présente différents attributs. Les Coupes d’Europe, en particulier la Ligue des Champions, font toujours ressortir le meilleur des plus petites équipes participantes (les géants sont simplement heureux de passer au prochain tour avant qu’il ne devienne serré lors des étapes finales) alors qu’il est courant de laisser jouer des joueurs plus jeunes et moins expérimentés lors des coupes locales.

Les matchs de ligue nationale sont une autre histoire. Comme c’est un marathon, c’est également une pratique commune aux entraîneurs d’utiliser les premiers jeux pour modifier leurs équipes ou d’utiliser un couple de jeunes talents comme un investissement pour l’avenir. Toutefois, ce n’est pas le cas lorsque les choses sont sérieuses. À ce moment-là, chaque entraîneur veut avoir ses meilleurs joueurs disponibles pour les matchs critiques qui détermineront le champion ou la relégation, de sorte que les prédictions deviennent plus difficiles.

Ce qui est aussi une autre histoire sont les finales de coupe. À moins que la différence de classe entre les deux finalistes soit énorme, tous les résultats sont attendus. La psychologie de ces affrontements est différente et c’est UN match. Ce qui signifie que les joueurs d’une meilleure partie peuvent ne pas être au sommet de leur forme alors que les joueurs d’une partie défavorisée peuvent sortir sur le terrain remplis de détermination.

Les jeux amicaux et les jeux de scrimmage sont destinés à tester les choses. La seule chose qui compte ici est la fierté. Par exemple, un match entre l’Angleterre et l’Allemagne est toujours une bataille chevronnée même si les entraîneurs mettent les bébés à jouer! Un match entre le Real Madrid et la Barcelone est toujours une guerre!

c) Quelle Ligue?

Selon le sport, vous avez des Ligues fortes qui sont difficiles à prévoir et des Ligues plus faibles qui sont en fait des pistes faciles. Au football, l’Angleterre par exemple, est toujours imprévisible indépendamment de la division. Les matchs de la Premiership, du Championnat ou même de la League One sont des combats à affronter avec des résultats imprévisibles. Par conséquent, il existe de nombreuses équipes de même potentiel pour un titre. Une discussion similaire concerne la NBA.

Plus la Ligue est faible, plus il devient facile de prédire un résultat. Cependant, il est important d’identifier une forte pour une Ligue faible. Voyons quelques exemples:

  1. La Liga en Espagne est considérée comme l’une des meilleures Ligues d’Europe. Pourtant, seules deux équipes commencent une saison en tant que favoris pour le titre. Bien qu’il y ait beaucoup d’autres bonnes équipes, il est rare que l’une d’entre elles puisse surpasser le Real Madrid ou Barcelone.
  2. De même, au Portugal, trois équipes commencent comme Porto, Benfica et Sporting Lisbon. Toutes les autres équipes, sauf Braga peut-être, n’arrivent pas à leur niveau.
  3. Au basket-ball, dans la Ligue Grecque, il est tout à fait douteux que toute équipe parviendra à vaincre l’un ou l’autre des deux parties qui se disputent le titre (Olympiacos et Panathinaikos).
  4. En France, le PSG a réalisé des investissements très impressionnants pour des joueurs de première classe. Pourtant, c’est Monaco qui est en tête cette année. C’est Lyon à un autre point. Marseille est toujours une force à garder à l’esprit, tandis que Bordeaux et Montpelier se cachent toujours au coin de la rue. Très souvent, des équipes comme Nice, Lille, Auxerre et Saint-Etienne déterminent les résultats. Et cela en fait un championnat très puissant.
  5. L’Allemagne peut sembler être une Ligue puissante, mais en réalité, cela attrait au Bayern de Munich et peut-être à Dortmund. Il est rare que d’autres équipes puissent briser le duo surtout ces dernières années. Stuttgart, Werder Bremen, Wolfsburg, Bayern Leverkusen brillent habituellement pendant un ou deux ans et retombent ensuite derrière les deux principaux chars de combat.
  6. L’Italie est une histoire tout à fait différente. Pour certains, c’est une Ligue facilement prévisible. Pour d’autres, elle ne l’est pas. La clé de cette Ligue est de laisser passer peut-être la première des 10 tours. Cela prend généralement tout ce temps pour savoir si Juventus, Milan, Inter, Rome ou Napoli sont en bonne forme pour courir jusqu’à la fin pour le titre. La Fiorentina, le Lazio, Torino et la Bologne sont toujours des forces qui peuvent prendre de l’avantage et saisir le titre de nulle part.

Parfois, il est mieux de ne pas parier sur les grands noms d’une Ligue mais sur des matchs entre des plus petites équipes à force égale. Par conséquent, il est impératif d’étudier une Ligue et de déterminer les matchs qui méritent d’avoir des paris placés dessus.

 

d) Importance

Les meilleures équipes jouent un nombre impossible de matchs par saison. Alors qu’elles commencent toutes à aller sur toutes les compétitions auxquelles elles participent, à un moment donné, elles doivent prioriser. Certaines équipes choisissent d’avancer vers une compétition jusqu’à une étape et ensuite d’abandonner. D’autres préfèrent laisser passer certains matchs de Ligue en particulier contre des équipes qui se battent pour éviter la relégation. Cependant, il est certain qu’ils choisiront d’utiliser tous leurs gros bras lors des matchs importants de la saison.

L’importance d’un match est déterminée par les conditions qui l’entourent. Est-ce une demi-finale ou une finale pour une coupe? Est-ce un match pour déterminer la dernière place de participation à une compétition internationale pour la prochaine saison? Est-ce un match qui écarte le premier et le finaliste? Est-ce un match entre le champion déjà décidé et une équipe au pied du mur pour éviter la relégation? Est-ce une confrontation entre deux équipes du classement qui n’en ont rien à faire?

Pour choisir de placer un pari sur un jeu ou non, vous devez faire attention aux réponses des questions ci-dessus. Si vous voyez un grand nom sortir sur le terrain avec des jeunes pour jouer contre une équipe qui lutte pour la relégation, votre état d’esprit devrait être différent que lors de deux grands noms sur le terrain avec tous leurs meilleurs joueurs.

Et vous devriez toujours compter sur la fierté et le prestige. Peu importe si Manchester City et Manchester United, Liverpool et Everton, Besiktas et Galata Saray, la Grèce et la Turquie se battent pour différentes choses. Toute confrontation est une question de fierté et de prestige. Et il faut le gagner à tout prix.

 

e) Timing

Lors de nombreuses occasions, les équipes ont commencé la saison à manquer de soufflé à la fin de celle-ci et à y tout perdre. Les équipes les plus expérimentées et organisées jouent tout autant qu’ils ont besoin en début de la saison pour s’assurer qu’elles aient des réserves à la fin pour se fixer sur leurs objectifs et les atteindre. Les équipes qui sont considérées comme les finalistes, les nouveaux arrivants de la Ligue ou les équipes qui ont apporté de nombreux changements dans leurs listes peuvent ne pas jouer très bien au début de la saison car ils ne connaissent pas les tenants et aboutissants ou leurs joueurs n’ont pas encore démontré de cohésion. Les équipes des petites Ligues qui participent aux compétitions Européennes peuvent commencer une saison jouant pour ces compétitions en premier et ensuite jouer pour leur propre Ligue.

Tous les éléments ci-dessus sont des facteurs à prendre en considération lors du placement des paris. En fait, le début d’une saison est le meilleur moment pour placer des paris sur les équipes qu’en milieu ou en fin de saison qui aurait très peu de chance de gagner les mêmes affrontements si leurs adversaires sont très proches de la réalisation de leurs objectifs. De même, la fin de la saison est le moment de parier sur les équipes faibles qui font face à des adversaires déjà fixés ou ont perdu leur intérêt de continuer à poursuivre tout objectif.

En fait, les matchs les plus imprévisibles sont ceux entre les équipes qui ne sont plus stressées alors qu’elles jouent pour l’amour du jeu ou pour tester les joueurs à faire jouer à l’avenir. Par conséquent, vous devez faire attention à la pression exercée sur chaque équipe afin de prendre une décision pour un pari.

 

f) Forme

La condition physique des adversaires lors d’une confrontation est l’un des principaux critères utilisés par les bookmakers pour déterminer les cotes qu’ils offriront. Cette condition est généralement déterminée par les résultats des 4 ou 6 derniers matchs. De bonnes cotes sont très rarement octroyées à une équipe qui a tout gagné. Cependant, il est possible de déterminer la forme d’une équipe dans le prochain jeu en observant quelques paramètres simples dans les jeux précédents. De tels paramètres sont:

  1. Est-ce qu’ils courent plus récemment que ce qu’ils ont l’habitude ou ont-ils l’air fatigués?
  2. Ont-ils joué de la même manière sans de nouvelles idées à déballer? Cela signifie qu’ils sont très prévisibles et facilement préservés.
  3. Y a-t-il eu un changement dans le coaching ou un joueur de classe international aurait-il été ajouté à la liste? Parfois, cela suffit pour stimuler psychologiquement une équipe et lutter davantage lors du prochain match.
  4. Les joueurs ont-ils été payés? Surtout après une longue période de difficultés financières, le paiement d’un salaire est une motivation psychologique. Le contraire est véridique lorsque les joueurs commencent à lancer des poursuites judiciaires contre leur équipe.
  5. Y a-t-il des querelles internes? C’est toujours une des raisons principales pour une équipe de mal jouer.

Observer ces points et attirer l’attention sur les nouvelles peut être la clé pour déterminer si votre choix peut sortir victorieux lors de leur prochaine confrontation avant que les bookmakers ne réalisent le changement de situation.

g) Histoire et Tradition

Il y a des cas où aucun des critères ci-dessus n’a d’importance. De la même manière que l’ «intimidation à l’école» ou le «terroriste» où, peu importe ce que quelqu’un fait, ils semblent toujours avoir le dessus, il y a des équipes qui inculquent ce genre de mentalité à leurs adversaires.

Les équipes Espagnoles et Italiennes, par exemple, semblent avoir le dessus contre les équipes Anglaises ou Allemandes dans les compétitions Européennes. Liverpool peut battre Chelsea aujourd’hui et perdre à Stoke City demain. Manchester United peut ressembler à un train invincible et perdre à Sheffield mercredi.

Ce sont les suites des résultats récurrents. Quand une équipe bat un adversaire à maintes reprises, elle inculque la peur. Plus ces résultats se reproduisent, plus il est probable pour la prochaine confrontation de se terminer dans le même résultat.

Ce n’est pas un critère à prendre pour acquis, mais il est révélateur d’un résultat qui a le plus de chances de se produire.

 

h) Circonstances spéciales

À l’exception des équipes Anglaises qui jouent toujours pour gagner et qui sont honnêtes en cela, dans de nombreux autres pays et Ligues, les résultats peuvent être légalement “fixés”. Dans ce cas et si les deux côtés obtiennent ce qu’ils veulent lors d’un match nul, le résultat le plus probable sera un nul, car aucun d’eux ne veut prendre le risque.

Une circonstance très spéciale est l’avantage à domicile. Il y a beaucoup d’équipes qui semblent très fortes lorsqu’elles jouent à domicile. Le meilleur exemple à cet égard est l’équipe Française Bastia qui est l’une des meilleures équipes d’Europe en ce qui concerne les résultats à domicile.

Une troisième circonstance spéciale se produit dans les Ligues qui se trouvent interrompues par la saison hivernale. Il est fréquent de trouver une équipe qui semblait imbattable avant que la pause ne soit arrivée et vice versa. Les mêmes conditions météorologiques des équipes des pays Scandinaves jouant leurs Ligues pendant l’été, ce qui signifie que quand il est temps de participer aux compétitions Européennes à la fin de l’été, elles sont en pleine forme, alors que leurs adversaires peuvent simplement commencer la préparation de la saison.

Si ces astuces importantes de pari vous ont inspiré et fourni quelques idées utiles, n’hésitez pas à choisir BET-IBC – le meilleur Agent au monde, avec le nouveau Account Exchange pour Betfair et Bet365 pour les meilleures options de paris.